Libération met un terme à sa page tauromachie

Le journal a décidé que la page tauromachique écrite par son journaliste taurin Jacques Durand n’avait plus lieu d’être.

C’est une belle avancée pour l’éradication de la cruauté des arènes, et un coup dur pour le monde tauromachique.

Vous pouvez visionner un reportage de la Télévision Suisse Romande réalisé à Béziers en 2010 (à partir de 33 mn 30) consacré aux anti-corridas avec la présence de la FLAC et du fameux Jacques Durand.

>> Ecouter l’émission « mise au point »du 22 août 2010 sur TSR

Stratégiquement, c’est pour nous une excellente nouvelle, car ce célèbre quotidien soutient idéologiquement le nouveau gouvernement français. Déjà, furieux, les taurins commencent à tout faire afin que « Libération »  revienne sur sa décision.

Pour cette raison, soyons le plus nombreux possible à féliciter la rédaction du journal « Libération ».

>> contacter le journal libération

Libération
11, rue Béranger
75154 Paris

Un grand merci à l’avance pour votre contribution.

Pensez aussi à nous soutenir en adhérant à la FLAC.

>> retrouvez la FLAC sur Facebook

77 commentaires

  1. Une sage décision qui honore Liberation. Oui la  » libération  » de l’humain commence par celle de l’animal, le comprendre est fondamental.
    Puisse cette décision faire des émules !

  2. MAILLETAS

    Vous allez dans le sens du progrès des manières et des moeurs. Bravo et merci

  3. FAVIER

    Je tiens à vous remercier pour cette avancée dans la politique de votre journal concernant l’ annulation de votre rubrique sur la Tauromachie. Je crois que si nous voulons laisser une image de gens civilisés à notre descendance, il est grand temps de mettre le hola sur ces pratiques barbares d’un autre temps.Je suis certain que la génération actuelle parviendra à
    éradiquer  » cette honte pour l’humanité » Je vous remercie de participer à cet évolution, ce sera un honneur pour vous.
    Bien cordialement. Jacques Favier.

  4. RAGOLSKI

    J’avais décidé de ne plus acheter Libération ni aucun journal qui cautionne la tauromachie.C’est avec grand plaisir que j’apprends que la page consacrée à cette barbarie va être supprimée de vos colonnes. Vous rejoignez ainsi le camp des journalistes qui font honneur à leur profession. A quand une chronique sur la protection animale comme les puces de Charlie Hebdo?

  5. Anti Corrida Landes a écrit au Directeur de Libération pour le féliciter de sa décision et apporter quelques précisions pour le conforter. A présent nous lirons les gros titres de ce journal.

  6. Posté ce jour à Libé :
    _____________________________________

    Bonjour,

    Bravo bravo, voilà une nouvelle qu’elle est bonne!
    En fin Libé se met au diapason de l’immense majorité de ses lecteurs hostiles à cette barbarie moyennâgeuse.
    Vous ne manquerez pas de subir les pressions du lobby pro corrida (au passage pas mal boulonné dans la sphère politique pour avoir réussi l’arnaque de l’inscription au patrimoine culturel), lobby qui serait même foutu d’acheter une page du journal pour faire la promo de son activité immorale et perverse.
    RESISTEZ.
    Vous avez fait le choix de la raison, de la culture, la vraie(!).
    La TRADITION de la culture de la corrida est
    la TRAHISON de la culture tout court.

    Bien cordialement.

    Michel CAMBOULIVES

    PS : une pensée quand même pour le journaliste qui perd son job!

  7. Merci beaucoup de ne plus faire de publicité pour cette cruauté.
    Le monde n’en n’a guère besoin en plus !
    Un courage qui s’averrera rentable pour votre journal que j’ai plaisir à consulter tous les jours.
    Bravo à vous.
    Claude Drocourt

  8. Karl-Groucho D.

    Rien que de très normal, pour une fois, dans cette feuille, feu-Libération.
    Je lis que ce « journal »« soutient idéologiquement le nouveau gouvernement français ». Non. Demorand, soutient le cacapitalisme (vous me direz, ce futur gouvernement aussi ;-))). Ne plus cautionner la torture spectacle devait simplement être meilleur, question marketing. En effet, heureusement, les gentils zanti semblent enfin réellement majoritaires.
    Quant à Libération, il a simplement cessé d’exister le jour où il n’a plus été question de salaire unique. C’est vieux.
    Autrement, § 2 « Vous pouvez visionnER un reportage de la Télévision Suisse Romande réalisé à Béziers en 2010 », merci.

  9. Joël LUNEL

    Toutes mes félicitations à l’équipe du journal « Libération », pour la suppression des articles tauromachiques hebdomadaires de Jacques Durand.
    L’abjecte corrida ne peut trouver aucun justificatif, c’est la honte de nos belles régions méridionales !

    Un habitant du Pays d’Arles.

  10. Stéphane Rougon

    Fa-bu-leux ! Très courageux de la part de Libé, au revoir Jacques Durant, je me rappelle avoir un jour commenté un de ses articles lui promettant de boire une bière à sa santé le jour ou Libé se passerait enfin de commenter les corridas, et bien ça tombe bien M. Durant, j’en ai plein le frigo ce soir ! Santé !

  11. claudia

    Un grand merci à Libération.Je ne pouvais plus acheter ce journal car faire l’éloge de la torture, qu’elle soit humaine ou animale était complètement inadmissible.J’espère que vous résisterez au lobby infect des affiocs.Il y en aura toujours pour défendre ces atrocités,mais vous vous honorez en ne cautionnant plus l’inacceptable.J’achèterai dorénavant Libé et je vous dis bravo

  12. FOURNAT

    Tout d’abord merci a l’équipe du journal « Libération ».
    La suppression de la tauromachie est « peut-être »un pas vers toutes ces atrocités que l’on fait subir aux animaux quels qu’ils soient.
    Ceux ci ne sont pas des jouets.
    STOP a tout ça, et encore merci a tout ceux qui se mobilisent pour nos amis.

    UNE STEPHANOISE

  13. Joël Lequesne

    Ce n’est pas de gaieté de coeur que je m’étais détourné de Libé, ce quotidien qui m’avait emballé et que j’avais soutenu dès les premiers jours, mais la page tauromachique avait suscité en moi un tel dégoût que je ne pouvais plus acheter, même de temps en temps, un journal aussi mal nommé, car collabo de la torture animale.
    Libé redevient aujourd’hui un journal lisible pour moi. Merci de l’avoir assaini; vous y avez mis le temps mais, après tout, le retour de la gauche aussi…
    Quant au terme « Libération », le changement qu’il m’évoque ne se limite pas à la condition humaine mais s’étend naturellement aussi à la condition animale.
    Alors, pourquoi pas une nouvelle chronique consacrée à nos « voisins de planète »?

  14. Chantal (Belgique)

    Je ne connais pas ce journal étant belge mais apparemment, il est très connu en France. Super décision! Je vais de ce pas envoyer un mail de remerciement aux responsables!

  15. Marie Brunet-Debaines

    Bravo et merci au journal LIBERATION pour la suppression de sa page sur la tauromachie, qui loin d’être un art comme ses afficionados veulent le laisser croire, n’est qu’une barbarie dont nous ne voulons plus !

  16. Chantal (Belgique)

    Voilà, mail envoyé.

  17. BERTIN

    Une bonne nouvelle mais surtout une belle avancée dans une pratique barbare qui n’a pas lieu d’être et qui finira bien par disparaitre car dégradant pour l’espèce humaine!

  18. fantomette

    une excellente nouvelle ! ce soir je dormirai sur mes deux oreilles ! une rubrique dans un journal n a pas lieu d etre surtout pour faire l apogee du desespoir, de la souffrance et la fierte de quelques petits roitelets, cette caste taurine qui ne vaut rien ! et qui se croient au dessus de tout, mille merci a liberation qui participe a la liberation de ce magnifique animal qu est le taureau en fait qui est le veritable animal ? si ce n est l aficianado.merci liberation ! vous etes intelligents ! pour ma part dimanche prochain je me rendrai a Ales, le 20 mai, alors comme par hasard j ai voulu reserver une chambre d hotel, tout est complet, quelle mane financiere miraculeuse que la ferria, ce tourisme de la cruaute ! je viendrai quand je me leverai tres tot mais j ai lhabitude ! on dit bien que le jour appartient a ceux qui se levent tot, passage a toulouse d autres personnes devraient m accompagner destination Ales ! a bientot !

  19. Un grand MERCI pour avoir supprimé votre page sur la tauromachie!!
    Enfin un journal qui ose prendre position contre ces actes de cruauté qui n’ont rien à voir ni avec le patrimoine , ni avec la culture!!
    Continuez, ne vous laissez pas intimider…car la torture n’a pas lieu d’exister de nos jours, dans notre pays…ni ailleurs…

  20. BRUNEAU

    j’approuve totalement votre décision de suprimer votre page sur la tauromahie qui n’est autre que la honte française et ne reflète en rien la culture de notre beau pays.Féllicitation Libération,bravo d’agir contre la maltrairance animale!

  21. Sylvie

    Courageuse décision
    Je vous félicite et j’espère que d’autres suivront

  22. mado bellon

    Félicitations à l’équipe des journalistes de Libération qui ont pris la sage décision d’arrêter la parution de la chronique taurine de Jacques Durand.
    Avec l’espoir que de nombreux autres journaux auront le courage de faire de même.
    Une vielle provençale

  23. Bonsoir ,
    Un grand pas en avant vers la « Libération »,l’abolition de cette inculture qu’est la corrida ! Je tiens à encore féliciter vivement ce journal qui a eu le courage de dire STOP à une chronique contant les mérites de personnages avides de spectacles de sang et de tortures ! Respect et Bravo à toute l’équipe de Libération !
    Tenez bon, car la colère gronde au sein de ce groupuscule de taurins ,nous sommes avec vous !
    Cordialement
    Marie Coremans

  24. J’avais arrété d’acheter Libé depuis longtemps, depuis qu’il avait devoilé à mes yeux ahuris une tendance fâcheuse:l’amour de la saloperie humaine la plus crasse. à éliminer du champ de sa critique des puissants sans éthique les hyper traditionalistes ringards, féroces, répugnants,abuseurs, violenteurs des animaux et de ceux qui ont une conscience. et vulgaires que sont les gens de l’immundillo.Franco était un aficionado! être anti franquiste est donc être anti-corrida, d’autant que la répugnante torture en question est justement d’essence facho. Allez, un peu de nerfs! on s’ extirpe de cette régression boueuse et on dit oui à la vie et aux vivants!on se réveille du cauchemar;..Ha! quel delirium que les commentaires taurins!…Durand,faudrait arrêter le Ricard !
    Merci, Demorand. merci, les anticorridas.
    Tous ensemble, on devrait y arriver.
    ma lettre:
    http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-la-page-de-jacques-durand-blablateur-barbare-pro-corrida-est-supprimee-de-liberation-vive-libe-en-105050238.html

  25. BOLL Geneviève

    Vous pouvez être fiers comme nous le sommes aujourd’hui en tant qu’Humains : mille et un mercis pour nous et surtout pour tous ces pauvres taureaux massacrés « juste pour le plaisir », merci pour cet acte courageux. J’habite Fréjus et, comme notre Maire, vous venez de faire un grand pas, un pas HISTORIQUE.
    Je vais en parler autour de moi et vive Libé !!!

  26. Que c’est beau de voir des humains prendre conscience !!!

    mille mercis au journal et aux membres décisionnaires.

    Tanka

  27. Philippe

    Bravo à liberation pour cette sage et courageuse décision. Espérons que notre nouveau président se saisisse de ce dossier. Cordialement. Philippe

  28. C.Kriss

    bravo pour cette décision. pourvu qu’elle ne soit pas remise en question. il faut vraiment que cessent ces spectacles barbares et chaque démarche en ce sens est, je le souhaite, une avancée vers un autre monde.

  29. Bravo, enfin un journal qui ne fait plus de pub pour la barbarie , je vous lirai de nouveau . C’est très courageux de votre part
    Cordialement
    Dominique

  30. patou90

    Voilà une bonne nouvelle !

  31. sophie des noisettes

    La liberté, ce n’est pas de pouvoir ce que l’on veut, mais de vouloir ce que l’on peut .JP Sartre
    LIBE veut et peut enfin se débarrasser d’ une chronique qui ne lui faisait pas honneur;Sartre aurait sans doute apprécié !

    • Sophie,hélas, Sartre en était, ainsi que sa Beauvoir qui adorait ça! Déception.
      Nos idoles de l’époque n’avait pas grande conscience de la souffrance animale.

    • Sophie, si tu avais lu ma lettre à Libé, envoyée sur le groupe
      AntiCorrida , tu saurais que Sartre a fondé Libé et qu’il était afic. Tu peux aussi la lire sur mon blog.
      ;)

  32. therese

    BRAVO TOUT SIMPLEMENT BRAVO A NICOLAS ET SON EQUIPE MERCI DE CETTE DECISION

  33. ERRATUM: Me relisant, je vois que mon comm est incompréhensible suite à une manip maladroite. Voici la phrase:
    L’amour de la corrida, bassesse humaine la plus crasse, a poussé la rédaction de Libé à éliminer du champ « naturel » de sa critique des puissants sans éthique, les hyper traditionalistes ringards, féroces, répugnants,abuseurs, violenteurs des animaux et vulgaires que sont les gens de l’immundillo.

  34. Juliette

    BRAVO au journal « LIBERATION » ! Voici une décision très courageuse qui va dans le sens de ce que Mahatma Gandhi :
    « La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés à la manière dont elle traite les animaux »

    Puisse le Ministère de la Culture s’incliner devant votre prise de position et cette citation.

    Par ailleurs, un REFERENDUM ou un VERITABLE DEBAT NATIONAL sur LA CAUSE ANIMALE est de plus en plus souhaité dans les milieux intéressés. Pour une nation responsable… il faudra bien y venir, l’état de la condition animale le crie jour et nuit. Nous ne pouvons plus l’ignorer ou faire semblant de ne pas voir.

    BRAVO à La FLAC… mille fois !

  35. armelle piqué

    MERCI
    Libération porte bien son nom aujourd’hui!

  36. MOUTIN Danielle

    Félicitations pour décision. Bravo !

  37. Carol Murgue

    Une décision courageuse qui fait honneur à la profession de journaliste : tenez bon malgré les pressions !
    J’ai lu je ne sais où , par je ne sais qui , que le degré de civilisation d’une société se mesure à la place et aux soins qu’elle accorde à ses animaux …

  38. Daniele

    Une très bonne nouvelle qui va améliorer l’image que j’avais de Libé ! Bravo et merci pour cette courageuse décision.

  39. Libération tire les conséquences de la Présidentielle : le changement… de mentalités et d’éthique ! L’amour des animaux existe aussi à gauche, nos amis de Charlie Hebdo le démontrent depuis 20 ans !

  40. Voilà une très bonne nouvelle, il n’y a pas que des DURAND pro corridas il y en a qui sont de farouches opposants à cette barbarie immonde. Bravo à LIBERATION !

  41. Voici une très bonne nouvelle ! Bravo à lIBERATION !
    Il n’y a pas que des DURAND pro corridas, il y a de farouches opposants à cette barbarie ignoble…

  42. Christian Baloy

    je vais racheter libé, les articles de Durand m’avaient écarté de ce quotidien. Bonne orientation, un journal redevenu propre, merci à la direction actuelle, quel plaisir de le redécouvrir.

  43. seigneur

    Bravo et merci!

  44. seigneur

    BRAVO ET MERCI

  45. EXCELLENTE NOUVELLE !!!!!!!!! enfin « LIBERATION » est enfin libéré (car cela n’a pas du être facile !!!) et libre de laisser la place à une nouvelle page, qui cette fois_ci pourrait être dédiée (à la mémoire de tous ces pauvres taureaux morts et massacrés lachement par quelques afiocs, avides de gains) aux anti-corridas !!!ne faisant plus l’apologie de cet horrible carnage mais plutôt en montrer toutes les faces cachées au public allant de la préparation du taureau avant d’entrer dans l’ârene (toutes les mutilations qu’on lui fait subir pour le rendre plus fragile à dompter face au matador) jusqu’à sa mise à mort (lente agonie provoquée par les piques et autres instruments de torture lancés dans parties les plus vulnérables de son coprs jusqu’à la mutilation d’un oreille ou de ses testicules que la matador présente au public en guise de trophée) et nous présenter aussi des toréadors repentis car il y en a : ils ne supportaient plus de voir cette souffrance gratuite, ne pouvaient plus regarder le taureau en face durant ce combat illégal (dixit le Maire de Barcelone « car le taureau n’a aucune chance de sortir vivant »), qui n’arrivaient plus à dormir la nuit etc… à moins d’avoir une pierre à la place du coeur !
    - Chiquilín, alias Rafael Jiménez González, torero de Cordoue repenti :
    - alvaro munero : »je suis un lache et un salaud, j’ai assassiné et torturé un animal que nous avons drogué et affaibli avant » etc…

  46. de charette alexandra

    enfin une nouvelle digne de ce nom et une décision courageuse,éthique,humaine et responsable!!!!bravo a libé!!!que les autres suivent cet exemple de responsabilisation de la vie animale!!!!la mise a mort n’est pas un jeu!!!!

  47. Bravo! Mieux vaut tard que jamais! La tauromachie est un crime contre les animaux, absolument inutile et cruel!

  48. Enfin un media qui ose arrêter l’apologie de la torture, du sang et de la mise à mort d’êtres vivants et ce, pour le seul plaisir morbide d’une poignée de sadiques, qui confondent Art et Sévices.
    Merci, en espérant que d’autres suivront et que vous ne céderez pas sous la pression de ce lobby tauromachique bien trop proche de certains représentants élus de l’ancien et du nouveau gouvernement.

  49. Caroline

    C’est une Super nouvelle !

    Bravo et Merci à Libération.

    La torture n’est pas notre culture.

    Je leurs ai envoyer un mail.

  50. Petit pas à petit pas,le monde avance vers la vraie culture;il y a encore beaucoup de chemin à parcourir mais il faut regarder devant et ne pas se laisser impressionner par les menaces des perdants,brutes sanguinaires qui voudraient laisser le monde au moyen-âge.
    Bravo Libé et tenez bon….il y a du monde avec vous!

  51. Honnorez Y.

    Bonne décision, cette rubrique dans votre journal n’a plus lieu d’être surtout pour faire l’étalage de la souffrance d’un animal et la fierte de quelques taurins au nom d’une culture ancestrale.

  52. Victoria Luta

    Messieurs,

    La suppression de cette rubrique dédiée à la tauromachie est une bonne nouvelle, et je m’apprêtais à vous en remercier généreusement et chaleureusement. Sauf qu’en 2012, en France, une telle initiative ne devrait pas se voir acclamée comme une grande victoire. Elle tient du bon-sens et/ou d’un minimum d’harmonisation avec ce qui se passe ailleurs. Donc je reformule et je vous félicite pour le fait – exceptionnel, de nos jours – de faire preuve de bon-sens ! C’est déjà énorme, en 2012, en France !

  53. Merci à Libération il faudrait maintenant que MIDI LIBRE suive le bon exemple.. ce qui est loin d’être le cas.

  54. N. Durieux

    Toute considération politique mise à part, je m’incline sur votre décision et vous félicite très chaleureusement ! Surtout, ne revenez jamais sur votre parole. La tauromachie est une véritable horreur que les enfants ne doivent jamais voir ce qui n’est pas le cas, hélas !!

  55. merci « libé »……et A MORT LA CORRIDA !!!!!! une infirmière du Rhone

  56. PONCET M

    FELICITATION A LA DIRECTION DU JOURNAL POUR CETTE JUSTE DECISION QUI REPLACE COURAGEUSEMENT LA DEFENSE DES VALEURS DE LA VIE , DU RESPECT DE LA NATURE ET DE CEUX QU ELLE PORTE

    STOP L HORREUR DES MASSACRES LIVREE AU PUBLIC

  57. vitré

    Merci à l’Ibération!
    qui refuse de faire l’apologie de la corrida et de cautionner la torture sur les animaux.
    Bravo pour ce beau geste.

  58. FRACES

    TOUT SIMPLEMENT BRAVO et MERCI à LIBERATION

  59. Acerpico

    Tout ce que je peux dire, c’est tenir bon devant toutes les actions d’intimidation qui pouraient etre faites. Merci encore pour la redaction ça c’est avoir des Corrones…

  60. Bravo à Libération !

  61. ANNIE PEYSSON

    Cette nouvelle est pour moi très encourageante et je remercie le journal LIBERATION pour son courage d’avoir supprimé sa page sur la tauromachie, pratique cruelle injustifiable qui est véritablement une honte pour mon pays.

  62. Carine Adams

    Super! Enfin une initiative positive. Il est temps d’enterrer cette « tradition » cruelle et débile. Nous sommes au 21è siècle! Les jeux de cirque n’ont plus de place dans notre monde. Les ANIMAUX ont des droits!!!

  63. Rousse N.

    Un grand remerciement au journal Libération.

  64. Mariani Laetitia

    Bravo Libé !!! Libération de ces acolytes fans de tauromachie !!!

  65. Tout simplement, merci!! Pas à pas, les mentalités peuvent changer.

  66. Voilà un bel acte de courage de la part de Libération, vivement l’abolition totale de cette barbarie d’un autre âge !

  67. akkira

    UN PETIT PAS VERS LE PROGRES ET LA NON VIOLENCE. TRES TRES BONNE NOUVELLE, FAUT CONTINUER DANS CETTE VOIE

  68. eric_tomtom

    Merci au journal Libération. Non seulement cela donne envie de vous lire à nouveau, mais il est aussi plus réaliste de se mettre en correspondance avec les attentes des lecteurs. Le billet taurin de Jacques Durand était parfaitement ridicule.

  69. becker

    BRAVO !!!!

  70. Une sage décision le reste a venir je l’espère serait d’abolir la corrida!!!!

    Merci pour les Taureaux.

  71. Palafer Valérie

    BRAVO pour votre décision et un grand MERCI.

  72. Thierry Hély

    Après la décision de Libération, c’est au tour du Monde d’écrire un article à charge contre la corrida.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/06/07/il-faut-interdire-la-corrida-partout-en-france_1713689_3232.html

    Que du bonheur !

  73. Francoise

    Tous mes remerciements pour les principaux concernés Les Animaux. Ce n etait pas décision facile à prendre, alors Bravo…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>